Pied diabétique : Les conseils précieux du Pr Samia Zekri

Le professeur Samia Zekri, spécialiste en médecine interne, a lancé, via le canal d’esseha.dz, un appel de sensibilisation sur le pied diabétique à l’adresse des patients et leurs aidants.

D’emblée, la spécialiste indique que le pied est si fragile à cause de la conjugaison de trois facteurs importants que sont l’atteinte des nerfs, l’atteinte des artères et la présence presque constante de microbes dans le pied.

 » Dès qu’il y a blessure, la présence des microbes sur la peau entraine une infection avec d’importants dégâts qui peuvent aller jusqu’à la gangrène qui, à son tour, nécessite une amputation du pied pour que le mal ne gagne pas le reste du corps « , avertit d’avance Pr Zekri.

Le bon entretien du pied diabétique et son examen appellent le concours du médecin traitant et le patient. Le médecin procède , au moins une fois par année, à l’examen du pied diabétique. Le patient , averti lors d’une consultation précédente,que son pied sera examiné, veille sur le nettoyage de son pied pour permettre au médecin de faire des examens approfondis sans qu’il soit incommodé par les mauvaises odeurs que dégage le pied, conseille la professeure.

Lors de la consultation du patient, le médecin procédera à deux examens importants : Toucher la plante du pied avec un fil fin et vérifier si le patient sent le toucher. Si la réponse est négative, le cas aurait émis un signal d’un problème sérieux qu’il faut impérativement prendre en charge. Le second examen concerne la mesure de la tension au niveau de deux artères importantes au niveau de la cheville, à l’aide d’un Doppler de poche. Dans le cas où le résultat est satisfaisant, un contrôle sera fait une année plus tard. Si le médecin détecte un problème, il procédera à des examens approfondis et prescrira un traitement pour empêcher le patient d’être victime d’un AVC ou d’un infarctus .

Pr Samia Zekri déconseille vivement au patient de délaisser son traitement, sous quelque contexte qu’il soit.

La spécialiste déroule, dans son intervention , une série de conseils pratiques qui seront d’un grand apport dans la protection du pied diabétique. Pr Zekri recommande le nettoyage régulier du pied avec obligation de séchage, chausser des souliers larges et confortables avec alternance chaussures neuves- chaussures habituelles, placement d’une matière grasse au niveau des pieds durant la nuit, éviter les ablutions et se contenter de tayammoum lorsque la possibilité d’essuyage correct des pieds n’est pas à portée de main et surtout éviter de mettre le Henné sur le pied pour permettre une bonne visibilité de la couleur naturelle du pied au moment des examens.

Nouhad Ourebzani

https://www.facebook.com/Esseha.dz/videos/418037553450369

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More